Le fonctionnement

Le Réseau est organisé selon trois niveaux qui permettent de mettre en œuvre efficacement et rapidement les actions utiles au patrimoine naturel régional.

Au sommaire

L’Assemblée des membres

Co-présidée par la Direction Régionale de l’Environnement et par la Direction de l’Environnement de la Région, l’Assemblée des membres a pour rôle de dégager un consensus sur les orientations, les priorités, le programme et le calendrier d’actions du réseau.

Le Secrétariat technique

Lors de l’Assemblée des membres de début 2010, il a été acté le fait d’ouvrir le secrétariat technique, initialement composé de la DREAL et de la Région LR, à des gestionnaires membres du Réseau comme cela était envisagé initialement dans les textes fondateurs .

Extrait des « modalités de fonctionnement du réseau », annexées à la charte : « Le Secrétariat Technique est composé de la Directrice régionale de l’environnement du Languedoc Roussillon (DIREN) ou de son représentant, du Directeur de la Direction de l’Environnement de la Région Languedoc Roussillon (ou de son représentant), et de deux membres désignés par l’Assemblée des membres après appel à candidature et pour une durée de un an renouvelable. »

Fonctions du secrétariat technique : Le rôle de secrétariat technique est de construire collectivement les grandes orientations des travaux du réseau, et de suivre leur mise en œuvre effective. Cette instance se réunit physiquement trois fois par an, en plus de l’assemblée : fin mars, fin juin et fin septembre. Elle a pour fonction d’examiner les orientations d’actions et de budget. Elle valide également les supports de communication, en l’absence de groupe de travail dédié.

Composition du secrétariat technique : Le Réseau est composé des 2 co-pilotes :
- Région Languedoc-Roussillon
- DREAL Languedoc-Roussillon

De 3 structures gestionnaires :
- Parc National des Cévennes
- Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée
- Conseil Général du Gard

Et de la structure qui héberge le Réseau :
- Conservatoire d’espaces naturels Languedoc-Roussillon

Les Groupes de travail

Temporaires, ils mobilisent l’expertise de leurs membres dans le but de faciliter la définition et la mise en œuvre du programme d’actions. A ce jour, 3 groupes de travail encadrent les avancées du réseau relatives à la communication, la gestion des habitats et le rôle des espaces naturels dans le développement des territoires.